Accueil > Les expositions temporaires
Les expositions temporaires
« Les derniers dinosaures »
Du 30 mars au 20 mai 2012
On vous ment ! Des siècles de mystifications scientifiques déjouées par Donatien Mary et Didier de Calan. Ils reconstituent au Muséum d’Histoire Naturelle, le cabinet du fameux Professeur Lecoq pour nous livrer enfin LA vérité sur la disparition des dinosaures !

Tout ce que la science nous a appris des dinosaures jusqu’à présent n’est qu’une vaste fumisterie… Le Professeur Lecoq a longuement étudié la question, accumulé une documentation impressionnante, écrit pléthore d’ouvrages sur le sujet. Découvrez enfin les possibles dinosaures ayant survécu jusqu’à nos jours, tout ce que l’on sait de la musique macrosaurienne, ainsi que toutes ces espèces aussi incontournables qu’oubliées : le Freudosaurus Sex, le Cookieraptor, le Plougastosaure Plouc…

Donatien Mary et Didier de Calan ne sont pas n’importe qui ; le premier est illustrateur, graveur, sort des Arts Décoratifs de Strasbourg et a déjà collaboré à plusieurs collectifs et revues dont Lapin (chez L’Association), le second est directeur de la pédagogie aux éditions Nathan, rédacteur du dictionnaire Le Robert, écrivain et scénariste. Leur livre, Les Derniers dinosaures aux éditions 2024, pastiche les textes scientifiques du XIXe siècle pour décrire la vie quotidienne de nos paisibles prédécesseurs.

Le Muséum d’Histoire Naturelle, cette année encore, joue le jeu d’une exposition hybride en mettant au service de ces terribles révélations, ses fonds les plus occultes.
Visitez en famille ce cabinet de curiosités entre le colossal travail de gravure sur bois de Donatien Mary, les édifiantes démonstrations de Didier de Calan et les preuves à l’appui fournies par le Muséum… Plus aucun doute n’est permis, la vérité est ici.

Tous les jours de 10h à 12h et de 13h à 17h
Entrée Gratuite du 30 mars au 30 avril
Entrée payante (tarification du Muséum) du 2 mai au 20 mai

Apéro Rencontres le jeudi 29 mars à 18h30 en présence de Donatien Mary.

Informations au 04 42 27 91 27
A la Une du mois
« La route de la soie »
du 16 juin au 28 octobre 2012
Dans le cadre de la célébration de la Capitale Européenne
de la culture.


Le Muséum propose une double exposition sur les échanges entre la Provence et l’Extrême- Orient ; en effet, dès l’époque romaine, arrivent en Méditerranée des caravanes qui convoient, jusqu’à Alexandrie, épices, encens, pierres précieuses et soieries.
A partir du XIXe siècle, l’élevage du ver à soie devient une activité lucrative en Provence. Cette exposition se déroulera en deux temps : en 2012, une exposition sur la route de la soie, et fin 2012 - début 2013, une exposition sur les échanges franco-japonais dans l’étude des insectes domestiques, notamment le ver à soie.

Objet de toutes les convoitises, la Chine impériale garde jalousement le secret de la fabrication de cette matière précieuse que des caravanes transportent au travers de l’Asie centrale sur des milliers de kilomètres jusqu’aux ports du
Levant. Ce commerce millénaire établit les premiers échanges entre l’Europe et l’Extrême- Orient, bien avant que les navigateurs portugais n’ouvrent la route des épices.
Sur les traces de Marco Polo dans les déserts d’Asie centrale, caravanes et caravansérails seront le décor de cette exposition où le visiteur découvrira comment, de proche en proche, deux mondes qui s’ignoraient ont pu communiquer.
La muséographie s’articulera autour de la reconstitution d’une soirie traditionnelle de la région de Kohoku, préfecture de Shiga, Japon et d’un caravansérail de la région de Samarcande (Ouzbékistan), centre historique où convergeaient les caravanaves.
Archive exposition temporaire


« Gorilles en sursis »
Le gorille est une espèce forestière qui doit faire face à différents types de menaces : la chasse et le braconnage pour la viande de brousse, les maladies (Ebola, fièvre jaune...), la dégradation et la perte des habitats à cause de l’agriculture, des exploitations forestières et minières légales ou non (nouvelles routes, installation de campements, production de charbon de bois...).

« Australie, terre des aborigènes »
Cette exposition abordera différents thèmes : l’environnement avec notamment les différents climats, la faune et la flore typiquement australienne, la culture et le mode de vie aborigènes (entre autres l’art, le réve, et leurs sites sacrés) mais aussi l’impact de la colonisation européenne sur l’environnement et les populations locales...

« Dehors Dedans »
Exposition de l’école supérieure d’Art « Dehors Dedans ».
Le projet d'une relation de travail entre les étudiants de l'Ecole Supérieure d'Art d'Aix en Provence et l'équipe du Muséum d'Histoire Naturelle part sur le principe d'une disponibilité d'humeur, une acceptation des enjeux offerts. Un regard grand ouvert sur le monde.

« Darwin et Gaston de Saporta »
Dialogue autour du thème de l'évolution
L'exposition présente des lettres originales de la main de Charles Darwin adressées au scientifique aixois.
Au milieu du XIXème siècle, la théorie de l’évolution de Charles Darwin (1859) bouleverse les sciences. Quelques scientifiques défendent cette théorie malgré le scepticisme général. Gastonde Saporta (1823-1895) est de ceux là. Issu d’une grande famille provençale comptant plusieurs médecins, il se passionne pour l’étude des plantes fossiles que l’on trouvait en abondance dans les gypses de la montée d’Avignon.

« Biodiversité, mon trésor »
2010 année de la diversité biologique
L'année 2010 a été consacrée par l'Organisation des Nations Unies comme l'année internationale de la biodiversité, dans le but de sensibiliser mais surtout d'alerter le public sur le déclin de cette diversité biologique. De ce fait, sur l'ensemble du territoire, la France a déclaré la biodiversité comme cause majeure, et organise des manifestations.


©  1999 - 2012 Museum Aix-en-Provence, Museums Provence Alpes Côte d'Azur, paca, France.